Un progiciel de gestion BTP est un logiciel applicatif destiné à aider les entreprises de construction dans la gestion efficace de leurs projets. Il permet d’effectuer de nombreuses tâches et constitue donc un outil regorgeant d’avantages. Mais, comment fonctionne-t-il et à quoi sert-il concrètement ? Aussi, que doit-on réellement savoir sur ce type de logiciel ? Voici quelques éléments de réponse.

Présentation des progiciels de gestion BTP

Un progiciel de gestion BTP est un logiciel conçu pour constituer une aide aux entreprises de construction et de génie civil depuis la planification initiale jusqu’à la livraison finale. Ses fonctionnalités courantes comprennent :

  • La gestion des ressources ;
  • La gestion des coûts et des délais ;
  • La gestion de la qualité et de la sous-traitance ;
  • La gestion de la sécurité et de la documentation ;
  • La gestion des achats et des stocks.

Il importe de notifier que le progiciel peut aussi inclure des modules pour couvrir l’ensemble des cycles des entreprises du BTP (achats, stock, étude, chantier, pointage, atelier de production, avancement, etc.) un peu comme le fait IXBAT. Ce dernier, accessible via le lien https://www.ixbat.com/, est caractérisé par des fonctionnalités assez spécifiques. En effet, il aide à réaliser assez de tâches au nombre desquelles figure l’amélioration de la marge des chantiers et l’optimisation des processus d’étude. Portée par plus d’une trentaine d’années d’expertise dans le domaine du développement de solutions de gestion, la suite modulaire IXBAT peut aussi aider à évaluer de la fiabilité des fournisseurs, contrôler l’avancement des chantiers et améliorer la trésorerie de l’entreprise.

Fonctionnalités et utilité des progiciels de gestion BTP

Les progiciels de gestion BTP ont généralement des fonctionnalités assez communes et plus centrées sur la gestion. Mais, bien au-delà de cela, ils peuvent également avoir des attributions uniques pour apporter une certaine différence sur le marché. De façon plus détaillée, voici quelques-unes de leurs fonctions : la planification et la gestion des projets suivant l’idéal processus de construction, la gestion de la main-d’œuvre, des matériaux et équipements, le suivi des calendriers d’entretien des équipements, la surveillance des dépenses et des revenus ainsi que l’automatisation des tâches de facturation, la surveillance des inspections, des incidents et rapports de sécurité, etc.

Ils aident ainsi à rationaliser les opérations des entreprises de construction dans l’unique but d’améliorer la qualité du travail de ces derniers. Ils sont donc des outils importants pour les entreprises du secteur du BTP, car capables d’améliorer de façon considérable leur rentabilité.

Personnalisation des progiciels de gestion BTP

Une particularité des progiciels de gestion BTP réside dans le fait qu’ils peuvent être personnalisés. En effet, face à la divergence des besoins généralement exprimés par les structures de construction, il est possible d’ajouter ou de supprimer des fonctionnalités, et ce, en fonction des exigences de l’entreprise. Les progiciels peuvent aussi être déployés dans le cloud ou sur site.

Il importe de notifier que la personnalisation passe également par l’intégration du progiciel avec d’autres systèmes et la personnalisation de l’interface utilisateur. Certains établissements se permettent même de configurer des workflows personnalisés et de développer des modules spécifiques. Le dernier mot revient toujours donc à la structure de construction.

Par ailleurs, il conviendrait de souligner que la personnalisation d’un progiciel de gestion BTP est susceptible d’augmenter les coûts et de prolonger les délais de mise en œuvre. L’important est par conséquent de toujours arriver à bien évaluer les besoins de l’entreprise avant de décider de la personnalisation d’un progiciel.

Coûts des progiciels de gestion BTP

Les progiciels de gestion BTP ont des coûts qui varient en fonction des trois principaux éléments que sont :

  • Leur taille ;
  • Leur complexité ;
  • Les fonctionnalités ouvertes.

Ainsi, une fois encore, les entreprises doivent être sûres d’avoir bien examiné leurs besoins et leur budget avant de se mettre à chercher le progiciel qui conviendrait le mieux.